Cela fait un petit moment que je n'ai pas écrit. L'idée me trottait dans la tête de faire une lettre à mon ancienne gynécologue qui m'a fait perdre 4 ans de ma vie ...(gynette c'est son surnom...)


 

 Chère Gynette,

 Ceci n'est pas une lettre de remerciement. Eh non tu ne les mérites, pas parce que ton 'erreur' de diagnostic et ta négligence ont fait vivre à moi et à mon couple 4 longues années de souffrance.

Alors, oui tout le monde a le droit de faire des erreurs, personne n'est parfait...Certes. Mais lorsque dans mon cas, on découvre une malformation, la moindre des choses auraient été de bien vérifier. Suffisait de prendre un stylo, une feuille d'ordonnance pour prescrire une hystérographie, ou un IRM. Juste ça...!

Mais c'était apparemment trop compliqué...

Donc j'ai passé un an à attendre ce fameux +++ ( attendre un an ce n'est pas anormal en soi, bien sûr) et je suis allée voir quelqu'un d'autre. Heureusement ! Car ce docteur a fait les choses consciencieusement et on a pu savoir enfin quel été le vrai soucis.

Déjà un an de perdu...auquel vient se rajouter trois ans...là ce n'est plus directement ta faute..J'ai juste eu pas de chance. Entre la première opération insuffisante, et la fausse couche..j'ai eu mon lot ! Mais je ne peux pas m'empêcher  de dire 'et si...'...

En même temps, j'en profite pour ne pas remercier le gynécologue qui m'a permis de me vider de mon sang et d'avoir, en plus de la fc, besoin d'une transfusion.

Au revoir  plutôt A jamais.

 

Morale : si on vous diagnostique une malformation par échographie, il faut toujours faire une deuxième contrôle via IRM pelvien ou hystérographie !