2009

Rencontre avec mon homme, en avril.

2010

Un an d'amour, c'est tout mais déjà en août, on sait qu'on veut se lancer dans l'aventure 'Bébé1'

On s'aperçoit que j'ai un utérus malformé, bicorne. Pas plus d'investigations.
I.R.M pelvien fait mais les résultats ne me sont pas communiqués.

2011

Toujours pas de bébé, en vu. 

 

On reprend les recherches par rapport à ma malformation mais avec une nouveau gynécologue
Hystérographie non révélatrice...on ne sait pas si c'est un cloison...

On retrouve les résultats de l'I.R.M (eh oui il était temps!). Résultat, ce n'est pas un bicorne mais un cloisonné sub-total
Un an de perdu..passons...

Mais on a une solution: l'opération (résection de la cloison).

2012

30 janvier, on casse la cloison (ou le mur, comme je l'appelle). Pause dans les essais bébé1.

Juin on vérifie mon utérus, afin de voir que tout aille bien.

Reprise des essais bébés.

Fin 2012, toujours rien donc on vérifie mes trompes avec une autre hystérographie
Celles-ci sont nickel mais oh surprise, la cloison est encore là, du moins une grande partie.

2013

Je suis suivie par une gynécologue plus spécialisé.

On me fait faire des bilans hormonaux, chéri fait un spermogramme...R.A.S

Avril, je suis enceinte.

Mai, je ne le suis plus.

Août, j'obtiens les résultats du caryotype (études des chromosomes) qui visait à savoir si ma malformation venait d'un soucis génétique ou non. Aucun soucis chez moi.

Novembre, rendez-vous pris avec le spécialiste pour une nouvelle opération afin de décloisonner mon utérus.

5 décembre, casse totale du mur (ou pour être précise, resection de cloison utérine)

2014

 29 janvier : dernière retouche par hystéroscopie opération et contrôle des trompes (épreuve au bleu)

 6 octobre : rendez-vous avec ma nouvelle gynécologue en PMA

16 décembre : après avoir eu tous les résultats des analyses hormonales + spermogramme, on décide de laisser faire

2015

Cigogne on t'attend !

2016

 Début des traitements en vue d'une insémination artificielle